Une maison cosy de 90m² réalisée à partir de 3 containers

Un siècle tourné vers le respect de la nature. Un besoin vital de protéger notre environnement. Une jeune entreprise espagnole de meubles et d’aménagement intérieur. Une idée. Trois conteneurs industriels. Une maison contemporaine. Quatre lettres K-U-B-O.

Êtes-vous prêt à découvrir Kubo avec nous ? Entrez dans la maison conteneur de l’avenir. 

Un jeu de lego

Des conteneurs industriels en guise de maison

Cette jeune entreprise, Basoko, veut recycler les conteneurs industriels. Ces énormes caissons métalliques qui finissent dans les ports espagnols. Comment ? En les nettoyant, en les dépolluant, en les isolant phoniquement et thermiquement.

Le tour est joué. Place à l’assemblage.

Deux conteneurs de 30 m2 chacun sont posés en parallèle. Une terrasse les relie. UN dernier caisson de la même superficie est posé sur les autres. Voilà KUBO. Un design ultra moderne.

Le choix de superposition de ces caissons métalliques crée une difficulté de taille. La largeur. Chaque conteneur a une largeur fixe et étroite. L’entreprise BASOKO a pris le parti de contrer cette difficulté en aménageant chacun des caissons comme un loft. Aucune cloison. Mais un rendu exceptionnel. Ici on vous fait oublier que vous êtes dans un conteneur industriel grâce aux grandes ouvertures. Elles laissent entrer la lumière dans toute la maison tout au long de la journée.

A lire : une maison container de 108 m²

Des extérieurs pour tous les goûts

Dans cette maison, l’accent est mis sur l’extérieur. Lors des chaudes journées espagnoles, une terrasse couverte vous accueille. Elle se situe entre les deux conteneurs au sol. D’une belle superficie, elle profite d’une partie couverte grâce au conteneur de la chambre qui la surplombe.

Un dernier détail, l’escalier. Du premier étage, il permet de descendre et ainsi d’atteindre la terrasse directement. Pas besoin de traverser toute la maison.

Mais ce n’est pas tout. Au sommet de cet escalier, deux magnifiques terrasses apparaissent. La première, avec sa pelouse artificielle, c’est la beauté d’une pelouse parfaite, sans les inconvénients de passer la tondeuse le dimanche. Cette terrasse de 30 m2 se situe sur le dessus d’un conteneur, celui servant de garage. 

Car l’un des conteneurs est réservé pour les véhicules. Un grand garage tout en longueur de 30 m².

La deuxième terrasse, de la même superficie, est au-dessus du conteneur de la pièce à vivre.

Trois terrasses pour trois conteneurs. Reliés par un escalier et un balcon. Un pur bonheur.

Un premier conteneur cosy

Ce premier conteneur se situe à même le sol. À l’intérieur vous trouvez la pièce principale. Elle se compose de la cuisine et d’un salon. 

Une cuisine tournée vers l’extérieur

La cuisine se situe au rez-de-chaussée de la maison. À l’extrémité du premier caisson métallique.

Contre le mur du fond se trouve l’évier avec un plan de travail qui court sur toute la largeur de la pièce. Le détail des meubles est tel qu’ils se fondent dans le décor. Ils sont fabriqués avec le même matériau que l’habillage des murs, du bois. Seul le plan de travail varie, avec sa couleur blanche.

Une grande fenêtre vitrée parcourt deux des murs de la cuisine. Ainsi elle est plongée dans une lumière naturelle.

Un îlot central avec la table de cuisson fait face à l’évier. Une belle faïence en petits carreaux blancs protège le mur des possibles éclaboussures, dues à la cuisson.

Pour terminer, cette partie de la pièce, une table toute en simplicité, avec ses chaises est adossée au mur.

Un salon qui se veut discret

Pour continuer dans ce premier loft, regardez le salon. Il se trouve à l’autre extrémité de la pièce.

Il se compose d’un canapé gris chiné, qui prend toute la largeur de la pièce. Un parquet en bois clair habille le sol de cette pièce à vivre, cuisine incluse. 

Une belle cheminée moderne, suspendue, réchauffe la salle de séjour. Sa couleur noire mate fait d’elle la pièce centrale du salon.

Le choix s’est porté sur une décoration épurée noire mate, avec un miroir au-dessus du sofa. Une lampe sur pied et un tapis au graphisme noir.

Ici on retrouve des meubles sur mesure créés par les entreprises espagnoles Treku Design, Tegar Mobel ou encore Fama Sofàs.

Une suite parentale vertigineuse

30 m2 pour une chambre

Dans ce troisième conteneur, vous prenez de la hauteur. Il est en effet posé sur les deux autres caissons. Ainsi, de la chambre, vous pouvez aller sur l’une ou l’autre des terrasses du premier étage. Sans oublier l’escalier qui vous mène directement sur la terrasse du rez-de-chaussée.

Une envie de terminer la soirée en regardant le coucher de soleil ? C’est possible, et en plus du lit ! Une grande vitre prenant toute la hauteur et la largeur du mur vous permet d’avoir ce spectacle. Tout en restant bien au chaud.

Le lit est fait sur mesure pour cette maison. Dans le même matériau que les murs et la pièce à vivre. On ne peut que rêver de nature dans cette ambiance.

Une salle de bain d’un autre temps

Changement de style pour cette salle de bain.

Le meuble de la vasque est un ancien établi en vieux bois. On trouve encore une scie dont la lame est rouillée. Ainsi qu’un rabot tout aussi ancien que le meuble.

Cette ambiance est perpétuée avec la vasque. Cette dernière, taillée dans la pierre, semble juste posée sur l’établi.

La robinetterie se fait discrète en étant intégrée dans le mur. Seule sa couleur noire permet de la voir.

En guise de tiroir, deux paniers en métal posés sous l’établi. Le style est respecté jusqu’au moindre détail.

En face, une baignoire sur pied. D’une couleur noire mate à l’extérieur. Une robinetterie toujours discrète, incrustée dans le mur. 

Une même ambiance, jusqu’aux toilettes

Les wc sont dans la suite parentale. Toujours dans l’idée de donner du contraste, ces wc suspendus sont noir mat, tout comme le mur à l’arrière. Le détail va jusqu’au rouleau de papier toilette, noir lui aussi.

Le conteneur distribue ensuite un simple bureau adossé au mur, à côté de la porte-fenêtre.

Une partie dressing prend toute la largeur du conteneur, à l’opposé du lit. Les rangements ne manquent pas.

Verdict. KUBO vous donne-t’il envie de tester une habitation d’un nouveau genre ?

Sources et crédits photo : Micasa

Pour continuer la lecture ...

2 Réponses

Laisser un commentaire