Un loft de 70 mètres carrés dans une ancienne usine de vêtements à Londres

Les expatriés et les habitants des grandes villes le confirmeront : vivre à Londres est particulièrement cher. Cela s’explique pour plusieurs raisons: le coût de la vie, le prestige de la capitale, le manque relatif de place par rapport au nombre d’habitants, la conjoncture politique du pays… de telle sorte que les biens immobiliers prennent immédiatement une grande valeur. Ainsi, on assiste à de nombreux réaménagement d’anciens lieux industriels pour en faire des logements, y compris dans des surfaces de taille modeste.

C’est le cas de ce loft de 70 m2, relativement petit donc, qui prend place dans cette ancienne usine de vêtements, elle-même reconvertie en immeuble résidentiel.
L’architecte a eu la bonne idée de conserver l’esprit industriel du lieu, et on la saisit immédiatement en pénétrant l’histoire de l’endroit. En pratique, ce loft n’est composé que d’une seule grande pièce, avec un plafond haut, permettant d’accueillir une mezzanine faisant office de chambre.

Fort judicieusement, c’est une décoration contemporaine qui a été choisie, dans les tons noir et bleu vif. Toutefois, grâce au revêtement qui a conservé une certaine neutralité, l’occupant peut très bien aménager et peindre les divers éléments à son goût. Ce type d’habitation est plutôt réservé à des célibataires ou à des couples sans enfants, souhaitant un endroit cosy et financièrement abordable. Il constitue ainsi une excellente première acquisition.

De larges volumes

La pièce principale se distingue par deux grands volumes, en particulier celui de la cuisine et celui de l’espace salon et salle à manger. Un parquet de couleur sombre, posé perpendiculairement à la fenêtre, donne l’impression d’une surface plus grande et met en valeur la grande luminosité de l’ensemble. Celle-ci est assurée par une grande fenêtre éclairant directement le salon et l’espace la salle à manger. Ces deux éléments sont posés l’un à côté de l’autre, avec une immense bibliothèque murale qui permet de mettre en valeur la grande hauteur sous plafond. L’exiguïté et le manque de place sont perceptibles, toutefois l’aménagement préserve les différents volumes et de nombreuses plantes concourent à un sentiment d’espace.

Nous sentons bien que le lieu a été exploité dans toutes ses possibilités, en témoignent par exemple les baffles suspendues, dans un esprit des années 90, ou l’espace bureau, qui s’intègre le long du mur, sous une autre fenêtre. l’endroit est particulièrement lumineux, ce qui le rend très agréable. Le chauffage est assuré par un radiateur ancien, qui a été conservé, prenant place sous la fenêtre principale.

A lire : une ancienne école transformée en loft

Une grande cuisine

La porte d’entrée donne directement sur une grande cuisine aménagée dans les tons blancs. Le choix de cette couleur vise évidemment à conserver la luminosité de l’ensemble, surtout par rapport aux tons choisis pour le parquet. La cuisine est particulièrement spacieuse, avec de nombreux rangements. L’éclairage de l’ensemble est assuré par des spots intégrés au plafond, cela permet de conserver de la place et d’assurer une luminosité efficace et économique. Une fois de plus, nous voyons que tout l’espace a été exploité. La crédence en carreaux de type métro donne un effet urbain, particulièrement adapté à ce lieu.

Une chambre coquette

Il nous est difficile de déterminer si la mezzanine a été rajoutée après l’aménagement, ou si elle existait déjà. L’escalier est probablement neuf et s’intègre parfaitement à l’esprit de la pièce. Toutefois, il n’est pas adapté à de jeunes enfants, ce qui confirme bien la destination de cet endroit, conçu pour un jeune couple ou pour une personne célibataire.
Compte tenu de la hauteur sous plafond, la hauteur de la chambre est quand même assez basse, ce qui n’est pas particulièrement gênant dans un lieu tel que celui-ci. La peinture conserve un aspect brut rappelant l’origine industrielle du lieu. Les tons choisis pour la décoration, blancs avec des touches de couleurs vives assurées par un tableau abstrait et ce qui rappelle une volière faisant office de meuble de rangement, apporte du peps à la pièce, lui conférant ainsi de l’espace et un esprit plus malicieux.

Un immeuble rustique

Ces dernières photos donnent à voir l’immeuble, qui a été repeint en blanc et conservé dans son architecture assez brute, presque rustique. Nous saisissons immédiatement l’origine industrielle de ce lieu. Notons l’adresse qui a été écrite au sommet du bâtiment, ce qui confère une certaine élégance au site. Une rapide recherche à partir de l’adresse nous apprend que cet immeuble est situé dans le quartier de Hackney, dans la proche banlieue londonienne.

Ce loft de 70m2 à Londres est à vendre sur le site de The Modern House en cliquant sur ce lien.

Sources et crédits photo : © The Modern House