Installation d’un monte-escalier : fonctionnement et consommation énergétique

Investir dans un monte-escalier est la solution idéale pour faciliter votre quotidien à la maison, si vous avez des pièces à l’étage. Bien qu’il s’agisse d’un équipement fonctionnant à l’électricité, sa consommation énergétique est un point qui pourrait vous surprendre. Découvrez dans cet article le principe de fonctionnement d’un monte-escalier, ainsi que ses nombreux avantages en termes d’économie d’énergie et de sécurité.

Comment fonctionne un monte-escalier ?

Le monte-escalier est un dispositif qui permet de se déplacer d’un étage à un autre avec une plus grande facilité. Il se compose de trois principaux éléments : un siège pour s’asseoir, des rails pour le déplacement du fauteuil et un bloc moteur.

Auparavant, les monte-escaliers étaient reliés à un câble d’alimentation connecté à une prise pour leur utilisation. Ce système très gênant s’est vu totalement perfectionné avec l’apparition de monte-escaliers fonctionnant presque entièrement avec des batteries, rechargeables sur un ou plusieurs points de charge situés sur le rail.

Pour activer le monte-escalier, vous devez d’abord vous installer dans le siège, puis actionner un joystick ou une télécommande placée sur le dispositif ou sur le mur. Cet équipement peut également être doté de fonctionnalités telles qu’un siège pivotant, un système de détection d’obstacles, etc.

Le système de rail du monte-escalier est habituellement fixé sur les marches de l’escalier. Il existe toutefois certains modèles pour lesquels le rail est fixé au mur.

Quels sont les avantages d’un monte-escalier ?

Le monte-escalier est un dispositif de déplacement destiné généralement aux personnes âgées. Ainsi, l’installer chez soi est avant tout pour des raisons de sécurité. En effet, si vous n’êtes pas apte à effectuer des déplacements répétitifs pour cause de problèmes de santé ou simplement de vieillesse, le monte-escalier est le dispositif qu’il vous faut.

Avec cet équipement, vous évitez les risques de chute, de glissade et nombreux autres accidents. Le monte-escalier est un appareil parfait pour les personnes âgées. Il leur permet de passer leur retraite en toute tranquillité à la maison sans aucune limitation environnementale.

Grâce à cet équipement, les séniors peuvent donc se déplacer en toute autonomie dans une grande maison, avec la sensation de ne pas être un poids pour quelqu’un. Il s’agit en outre d’un dispositif de confort et de bien-être mental, qui plus est dispose de plusieurs fonctionnalités intelligentes. Les monte-escaliers sont de nos jours dotés d’un système d’arrêt d’urgence en cas d’obstacle et d’une ceinture de sécurité.

Les monte-escaliers consomment-ils beaucoup d’énergie ?

Les nouveaux modèles de monte-escaliers sont conçus avec des batteries rechargeables. Toutefois, au vu des grandes performances de ces modèles, il est facile de croire qu’il s’agit d’équipements qui consomment beaucoup d’énergie. Mais, la vérité est toute autre, car les monte-escaliers ne consomment que l’équivalent d’une ampoule standard.

En effet, la batterie du monte-escalier a une puissance allant de 15 à 50 watts, et peut fonctionner en toute autonomie, lorsqu’elle est pleine. Ce n’est donc qu’au moment du rechargement que cette batterie consomme de l’énergie. De plus, lorsque la charge est pleine, le siège élévateur peut effectuer jusqu’à 10 allers-retours d’affilée.

Le monte-escalier n’est donc pas un dispositif énergivore, et n’a aucun impact négatif sur le montant de vos factures d’électricité. En outre, grâce à son système de recharge automatique, le dispositif ne consomme plus d’énergie dès que la batterie est complètement chargée.