Comment bien choisir et intégrer un frigo américain dans sa cuisine ?

Depuis quelque temps, vous visualisez un beau frigo américain dans votre cuisine ? Vous imaginez son design, sa couleur, sa taille ? Vous songez à tous les rangements qu’il pourrait vous procurer ? Au fait que chaque produit aura sa place, que vous pourrez enfin réaliser vos paniers repas pour la semaine sans soucis de stockage. Et que dire des glaçons et de l’eau fraîche à la demande après une longue journée caniculaire ! Quel doux rêve…

Avant de lui dire “oui”, vous devez valider point par point la faisabilité de votre projet. L’intégration d’un électroménager de ce type n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Pour ne rien oublier, suivez le guide !

L’emplacement de votre frigo américain dans une cuisine

Le frigo américain de par sa taille et ses fonctionnalités n’est pas compatible avec toutes les cuisines. Découvrez si son intégration est possible chez vous.

Déterminer son emplacement

Solide et lourd, cet élément doit être placé sur un sol plat et capable de supporter son poids. Ceci garantit sa stabilité et son intégrité en minimisant les vibrations. Il doit également être intégré autant que possible loin des points chauds tels qu’une plaque à induction / cuisson, le four ou tout autre appareil électroménager pouvant chauffer par son fonctionnement (machine à laver, lave vaisselle).

Vous souhaitez intégrer un frigo américain avec l’option glaçon et eau glacée ? Alors, vérifiez qu’un point d’eau est bien présent à proximité pour l’alimenter. Si tel est le cas, et avant tout raccordement, contrôlez la pression de cette sortie d’eau.

  • La pression du point d’eau est en deçà de celle nécessaire au frigo : l’installation d’une pompe séparée est nécessaire pour l’augmenter.
  • La pression du point d’eau est au-delà de celle nécessaire au frigo : l’intégration d’une soupape de limitation est nécessaire.

A lire : des idées pour fabriquer un îlot central de cuisine

Les mesures d’un frigo congélateur américain

Les frigo américains sont bien plus imposants que nos modèles européens. Remplacer l’un par l’autre n’est donc pas évident. Afin d’éviter des déconvenus lors de votre aménagement de cuisine, prenez des mesures :

  • De l’espace disponible dans la cuisine ;
  • Au niveau des portes et des accès (pour son passage).

Les dimensions des frigo américains se situent généralement autour des valeurs suivantes :

  • Profondeur : ~ 80 cm ;
  • Hauteur : ~ 1 m 80 ;
  • Largeur : ~ 1 m.

Concernant l’emplacement réservé au frigo dans votre cuisine, il doit aller au-delà des dimensions de votre appareil. Des espaces de minimum 5 cm doivent être laissés libres sur les côtés et derrière pour permettre son refroidissement. Assurez-vous également que l’ouverture des deux portes puisse être réalisée une fois le frigo à sa place. Attention à ne pas oublier la présence des poignées de portes qui dépassent !

Le choix de votre frigo américain pour votre cuisine

L’intégration d’un frigo américain est possible dans votre cuisine ? Dans ce cas, vous n’avez plus qu’à vous décider sur un modèle de frigo américain. Sans plus tarder, voici les critères importants à considérer dans votre choix.

Quel volume et autonomie

Le site UFC que choisir établit que le volume moyen nécessaire pour une personne se situe entre 100 et 150L côté réfrigérateur. Pour chaque personne supplémentaire, un volume de 50L doit être ajouté. Sur la partie congélateur, 50 L par personne est estimé suffisant.

Bien entendu, ces volumes ne sont que des ordres de grandeur qui peuvent fluctuer en fonction des habitudes de votre foyer. Vous récoltez les légumes de votre jardin ? Ou vous réalisez des courses toutes les 2 à 3 semaines ? Alors, vous aurez sans doute besoin de volumes de stockage réfrigérés bien plus importants.

Un autre point à regarder : l’autonomie de votre réfrigérateur en cas de coupure d’électricité. En général, elle oscille entre 5 et 20h.

A lire : une cuisine en briques rouge et en bois

Quelle technologie froid pour votre frigo américain ?

Plusieurs technologies existent pour vos frigo américains : le froid statique, le froid brassé et le froid ventilé. Chacune présente des avantages et inconvénients.

La technologie la plus répandue est le froid statique. Pourquoi ? Pour de multiples raisons : cette technologie est la moins chère, bruyante et gourmande en énergie. Comment fonctionne-t-elle ? L’air chaud peu dense monte dans le frigo puis est refroidi par un évaporateur et redescend. Le désavantage avec cette méthode ? La température et l’humidité diffèrent sur chaque étage de l’électroménager. Ce qui implique une réflexion concernant l’organisation des produits pour assurer la meilleure conservation possible.

Pour obtenir un froid brassé, un ventilateur est intégré. Ainsi, une homogénéité de température et d’humidité est maintenue dans tout le frigo. Un autre avantage : la température baisse plus rapidement après chaque ouverture et fermeture. Le petit moins ? Ce système est plus cher et plus bruyant que le statique.

Le froid ventilé se définit par la présence d’une colonne de ventilation (qui souffle le froid) et d’un compartiment séparé qui retient l’humidité. Ce mécanisme permet de ne plus avoir de givre, de chasser les mauvaises odeurs et d’empêcher tout transfert d’un aliment sur l’autre. Malheureusement il est aussi bruyant, énergivore et à tendance à assécher les aliments.

La classe énergétique

Chaque appareil est doté d’une classe énergétique indiquant les conditions de température dans lesquelles il peut fonctionner. Les classes énergétiques des frigo américains sont les suivantes :

  • SN pour température élargie (de 10 à 32°C) ;
  • N pour tempérée (de 16 à 32°C) ;
  • ST pour semi-tropicale (de 18 à 38°C) ;
  • T pour tropicale (de 18 à 43°C) ;
  • SN-T pour température élevée (de 16 à 43°C).

En France, la classe énergétique conseillée est la ST pour une pièce chauffée et SN pour une pièce non chauffée.

La consommation énergétique

Depuis le 1er mars 2021, les étiquettes de consommation énergétique figurent obligatoirement sur les appareils électroménagers. Ces étiquettes présentent :

  • Les différentes classes de consommation allant de A à G ;
  • Le niveau sonore en décibel de l’appareil.

A noter que la classe A est la moins consommatrice d’énergie et la G la plus énergivore. Quels facteurs influent sur ce score ? Plusieurs en réalité vont influer sur la balance : la taille du frigo, la technologie froid et la classe énergétique.

Avec toutes ces informations, idées et conseils, vous savez désormais comment intégrer un frigo américain dans votre cuisine. Vous voilà fin prêt pour choisir votre appareil qui intégrera parfaitement la décoration de votre espace cuisine ! Et vous, quel choix de frigo américain avez-vous fait ? En êtes vous satisfait ?