Quel carrelage pour petite salle de bain : comment le choisir

La surface moyenne de la salle de bains des français est très petite : seulement 5.5 M². Cette contrainte de taille rend d’autant plus challengeant son aménagement et sa décoration. Difficile… mais pas impossible ! Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le carrelage adapté pour flatter votre pièce de bien-être. Une fois l’espace agrandi, vous allez adorer y rester des heures ! Eh oui, à vous les concerts sous la douche et les chorégraphies endiablées devant le miroir ! Vous êtes prêt ? Alors, allons-y !

La matière du carrelage

Pour vos pas de scènes, assurez-vous de sélectionner un revêtement antidérapant dépoli, rugueux ou granuleux plutôt que lisse. Ce serait dommage de partir aux urgences et de décevoir tous vos fans.

BAM ! Vous faites tomber votre poste radio sur le sol. Eh oui, ce sont les risques du métier ! Heureusement, grâce à nos indications, vous avez choisi votre carrelage en fonction de la norme UPEC. Résultat ? Votre carrelage supporte vos moonwalk et la chute de l’appareil sans faiblir. Vous évitez des travaux !

quel carrelage pour petite salle de bain

La règle UPEC, de quoi s’agit-il ? C’est un référentiel qui permet d’identifier la résistance à l’usure, au poinçonnement, à l’eau et à l’exposition d’agents chimiques.

Pour une salle de bain, nous vous conseillons de respecter les niveaux d’indices suivants :

  • U2S pour l’usure (peu de passage dans la pièce) ;
  • P2 pour le poinçonnement (chute occasionnelle de charge lourde) ;
  • E3 pour la présence à l’eau (fréquente) ;
  • C1 pour l’exposition aux agents chimiques (modérée).

2 matières ont particulièrement la côte dans une petite salle de bains :

  • Le grès cérame au sol et au mur ;
  • et la faïence pour les cloisons.

Pourquoi ? Car elles présentent les caractéristiques de résistance pour des prix très accessibles. S’ajoute à cela leur facilité d’entretien, la multitude de coloris et de belles finitions qui permettent toutes les fantaisies pour votre salle de bains.

L’esthétique du carrelage à ne pas sous-estimer

La forme, la texture et l’amplitude du dallage peuvent changer toute l’ambiance de votre salle de bain. Alors, autant que possible, fiez-vous à un style de décoration simple, lumineux et minimaliste. Ceci afin de générer un sentiment de légèreté, de paix et d’espace à la pièce.

carrelage pour petite salle de bains
Quel carrelage pour petite salle de bain ? – Crédits : Leroy Merlin

Comment parvenir à un tel résultat ? Voici plusieurs conseils pratiques :

  • Misez sur des carreaux rectangulaires ou carrés de très grande taille (au minimum 50 cm de côté) pour une perception d’étirement de la pièce ;
  • Utilisez le même carrelage pour le sol et les murs sans distinguer la partie douche (éviter de séparer/cloisonner visuellement) ;
  • Adoptez des dalles brillantes ou satinées plutôt que mates (la lumière s’y reflète) ;
  • Sélectionnez des teintes claires qui renvoient les éclats du soleil ;
  • Arrêtez votre choix sur des modèles de préférence unis.

Quel carrelage et tonalités choisir pour votre salle de bain ? Vous pouvez opter pour des nuances neutres telles que des blancs, gris, lin, ocre, champagne pour un style raffiné et naturel. D’autres coloris peuvent également être employés :

  • Les verts ou bleus pâles pour une ambiance soit végétale soit minérale ;
  • Les pastels doux pour une atmosphère lumineuse et acidulée.

A lire : la salle de bain rose pâle et gris

Les formes et compositions de carrelage à éviter

Mais attention ! Si certaines configurations et dimensions donnent la sensation d’écarter les murs, d’autres produisent l’effet inverse. Votre salle de bain peut alors ressortir rétrécie, surchargée et même oppressante. Pas de panique ! Pour que vos rêves de Rockstar ne virent pas au cauchemar, nous décryptons pour vous les pièges à éviter.

Les associations suivantes sont à proscrire :

  • Les petits modèles, les mosaïques et les formes hexagonales ;
  • La combinaison de différentes tailles et esthétique de carreaux (impression de cloisonnement) ;
  • Les couleurs sombres ou vives ;
  • Les motifs complexes avec beaucoup de contrastes ;
  • Les finitions mates qui absorbent la lumière.

Les perspectives selon les poses de carrelage

Pour créer des effets de perspectives intéressantes, tournez-vous vers des dalles imposantes de formes allongées. Cette forme permet de donner un sentiment d’écartement que l’on ne peut pas obtenir avec une base carrée.

Comment poser votre carrelage pour agrandir au maximum votre petite salle de bain ? Tout dépend de l’agencement de la zone de bien-être.

  • L’espace semble étroit ? Placez alors les rectangles de céramique dans le sens de la largeur pour éloigner les murs.
  • Dans l’hypothèse où la pièce serait peu profonde : apposez les carreaux dans le sens de la longueur pour tromper l’œil.
  • Votre salle de bain bénéficie d’une fenêtre ? L’idée peut aussi être de loger les dalles dans le sens des rayons de lumière.
  • De même, les dispositions en diagonale sont très répandues et apportent des illusions d’optique intéressantes.

Quelle est l’autre façon de créer du volume et des perspectives ? Réalisez une frise fine en relief dans les mêmes tons ou couleur pour un style élégant et sobre. Cet élément décoratif peut être posé à la verticale ou à l’horizontale selon le rendu recherché.

Le potentiel de votre petite salle de bain révélé

Vous connaissez désormais les critères à étudier pour choisir le carrelage de votre salle de bain, les pièges à éviter et les astuces de pose pour créer une ambiance légère et du volume. Pour parvenir à des résultats parfaitement optimisés, pensez également à choisir une lumière chaude, un ameublement simple et au maximum suspendu, des miroirs pour la déco et une vasque de petite taille.