Rénover une grange en loft : 3 conseils à suivre

Vous avez toujours rêvé d’avoir votre loft loin de la ville ? Entouré de forêts, de montagnes ou de prairies vallonnées ? Les travaux ne vous font pas peur ? Le meilleur choix pour vous : rénover une grange en loft

Cette association est parfaite pour tout amoureux de la nature et des vieilles pierres. En effet, la réhabilitation d’une grange en loft maintient l’authenticité du lieu et fait perdurer l’histoire qui s’en dégage. En plus, l’environnement reposant de la campagne et la beauté de l’ancien sont irrésistibles. Voici quelques conseils pour votre projet de transformation.

Comment choisir LA grange à transformer en loft ?

Les puristes considèrent qu’une grange doit présenter une surface au sol de 300 m2 et une hauteur au plafond de quatre mètres pour prendre la dénomination de loft. Quatre mètres de hauteur sont nécessaires pour pouvoir circuler sur les mezzanines et passerelles sans se courber. La transformation de votre grange doit conserver un vaste espace convivial et lumineux pour sa qualification en loft. C’est pourquoi vous devez :

  • Choisir une bâtisse qui dispose d’ouvertures à élargir pour y placer de grandes baies vitrées ; 
  • Créer des cloisonnements et des pièces privatives sans dénaturer l’endroit. 

Tout au long de l’aménagement de votre grange en loft, attachez-vous à préserver l’histoire du lieu et son authenticité. Conservez autant que possible ses murs et sa charpente afin de garder la singularité et le caractère de l’édifice.

Au cours de vos recherches pour rénover une grange en loft, n’hésitez pas à vous faire assister par des professionnels. Ils sauront vous dire dans quel état est le bien et le montant des travaux à prévoir. Profitez de leur présence pour vérifier également que :

  • Les cloisons existantes peuvent être abattues ;
  • Les fondations de la grange peuvent supporter le poids du loft ;
  • Le raccordement aux réseaux d’eaux, de télécom, d’électricité est possible.

Enfin et surtout, ajoutez dans votre compromis de vente la condition suspensive d’obtention d’un permis de construire. Ce précieux sésame demeure obligatoire pour changer la destination de votre grange en habitation. 

L’intervention d’un architecte s’impose à vous au-delà d’une surface plancher de 150 m2. Alors, autant le solliciter rapidement pour vous accompagner dans la constitution de votre déclaration de permis de construire.

Rénover une grange en loft
Crédits photos : Van Os Architecten

Réhabiliter une grange en loft : faites appel à des experts

Vous n’êtes pas un professionnel dans toutes les spécialités du bâtiment ? C’est bien compréhensible : comment être à ce point multitâche ? S’ajoutent à cela des normes techniques et des règles d’art propres à chaque métier et qui évoluent continuellement. En cas de contrôle du chantier, vous serez assuré d’être dans les clous ou du moins vous n’en serez plus inquiété. En effet, ce sera aux entreprises à qui vous avez délégué la tâche d’opérer les reprises nécessaires et ceci à leurs frais.

Métamorphoser, une grange en un loft offre énormément de possibilités d’agencement grâce à son volume. L’architecte et les experts des divers corps de métiers pourront vous soutenir dans la mise en œuvre de vos idées, tout en veillant au respect de votre budget travaux. En cas d’infaisabilité, ils vous proposeront une solution différente pour un rendu tout aussi spectaculaire.

Grâce à eux, vous bénéficierez de conseils pour améliorer l’isolation de votre loft. Un autre petit plus apporté par les professionnels : ils connaissent bien les caractéristiques des matériaux et vous orienteront vers de la qualité. Certains sont même spécialisés dans les structures métalliques ou dans la rénovation écologique et naturelle. 

Rénovation grange en loft
Rénovation d’une grange en loft – Snook Architects

Rénover une grange en loft : créer des zones sans obstacle visuel

Vous adorez l’esprit convivial du loft et l’absence de cloisons. Très bien, mais pensez tout de même à créer des ambiances et des espaces de vie différents selon leurs utilités. Des parties privatives ne doivent pas être oubliées pour tout ce qui est chambre, salle de bain et sanitaires. Toute la difficulté est alors de trouver les bons compromis pour allier l’âme industrielle du loft et le charme rustique de votre grange.

Voici 5 façons de cloisonner votre loft sans vous départir de son volume et de sa luminosité.

Grange rénovée en loft – Crédits photo : Liddicoat & Goldhill

Les filets d’habitation pour retourner en enfance

Ces filets ont de plus en plus le vent en poupe dans les magazines de décoration. Posés à l’horizontale, ils donnent un air de cabane dans les arbres à votre loft. Cette zone de repos ludique va plaire à toute la famille !

Les portes coulissantes ou pliantes pour moduler l’espace

Les portes coulissantes ou pliantes permettent de créer des aires privatives chaque fois qu’elles sont fermées et de retrouver un seul grand espace quand elles sont ouvertes. Ainsi vous bénéficiez de la liberté de moduler la zone à votre guise et au gré de vos besoins. Ces cloisonnements peuvent même constituer des pièces maîtresses de votre décoration. Pensez à réemployer les menuiseries de la grange ou à tabler sur des plaques tout en métal pour apporter de la personnalité à votre intérieur.

Les verrières ou serres de jardin pour accentuer le style industriel

Les verrières de style atelier restent les moyens les plus employés dans les lofts pour délimiter les espaces. Et l’on comprend un tel engouement ! Car ces verrières combinent une structure métallique et des vitres qui font passer la lumière. Si vous cherchez l’originalité, vous pouvez aussi installer une serre entière pour un effet original et tendance

A lire : bien choisir ses rideaux pour un loft industriel

Rénover une grange en loft – Crédits photo : Preston Scott Cohen

Le mur partiel pour garder une belle perspective 

Intégrer une réelle séparation avec un mur partiel est aussi une alternative très intéressante. Avec une paroi pareille, vous coupez l’espace au sol en deux tout en gardant la profondeur, les volumes et la perspective au niveau de la charpente. 

Les différents niveaux de sols

À quelle dernière astuce peut-on penser pour délimiter des zones de vie dans un loft ? À l’utilisation de mezzanines bien évidemment ! Elles permettent de profiter des hauteurs sous plafond et d’y disposer des parties privatives accessibles par des passerelles. L’autre possibilité qui s’offre à vous : compartimenter votre loft en intégrant des niveaux de sols différents par des estrades et des décaissements.

Rénover une grange en loft – Crédits photo : LA FIRME

Derniers petits conseils pour un aménagement réussi

Afin de ne pas vous perdre dans tout ce volume, nous vous avons concocté une liste des ‘faux pas’ à éviter lors de l’aménagement de votre loft. 

Les 7 « faux pas » à éviter pour l’aménagement de votre grange en loft

  • Ne pas accorder d’importance à l’isolation. Le risque ? Passer du palais des courants d’air au désert Saoudien. Notre conseil : ne lésinez pas sur l’isolation thermique de vos ouvertures et de vos murs. Cela doit rester une de vos grandes priorités. Une autre astuce pour vous y aider : planter de la végétation aux abords de vos baies vitrées. Les plantes vous procurent de l’ombre et de la fraîcheur sur la période estivale. Et dès l’automne, la perte de leur feuillage laisse la pleine place aux rayons du soleil.
  • Ne pas fournir suffisamment de clarté à votre espace. N’oubliez pas que vous avez du niveau sous plafond ce qui représente un grand volume à éclairer. Adoptez donc des luminaires appropriés pour éviter la pénombre. Choisir ici des ampoules suspendues à différentes longueurs apporte un côté design et industriel intéressant pour l’univers d’un loft.
  • Ne pas adapter la taille du mobilier au volume de votre pièce. Pour un loft voyez les choses en grand avec des meubles en XXL
  • Ne pas mettre en valeur la hauteur sous plafond. C’est dommage, car cette hauteur constitue l’un des principaux atouts de votre loft. Comment faire ? Tablez sur des rangements à la verticale ou sur d’imposantes décorations murales.
  • Rester sur un seul niveau et ne pas jouer avec les volumes pour créer différents univers.
  • Ne pas prévoir de rangements. Utilisez les espaces qui vous semblent perdus tels que des dessous d’escalier, de mezzanines ou encore de palier pour y incorporer de larges placards. Là encore, employez toute la hauteur disponible pour un effet tout en verticalité.
  • Ne pas établir de zone et garder un volume totalement ouvert sans astuces cloisonnement. Le loft a alors une apparence désorganisée, déstructurée, sans réelle cohérence. Le résultat ? Votre esprit peut sembler confus dans tout cet espace sans cadre. Pour ramener de l’ordre, vous pouvez placer quelques éléments mobiliers et de décoration. Pas besoin de vous ruiner !

Vous êtes fin prêt pour débuter le long marathon de votre projet de rénovation !